Archives de catégorie Ressources

Des aides financières pour la Sécurité & Santé au Travail

Les incitations financières en matière de prévention des risques professionnels atteignent pour la période 2019-2020 un niveau jamais égalé. Aux sources traditionnelles de financement est venue s’ajouter une enveloppe extraordinaire issue du Fonds Social Européen (FSE). Mais surtout, la réallocation du milliard d’euros d’excédents engrangé en 2017 par la branche AT-MP de l’assurance maladie. Montant considérable que la CARSAT a choisi de redistribuer aux cotisants en soutenant financièrement leurs projets d’amélioration des conditions de travail.

Pour les dirigeants c’est l’opportunité d’initier, ou de renforcer, les chantiers d’optimisation de la productivité et d’amélioration des conditions de travail. Sans trop entrer dans les détails, voici les principales subventions disponibles pour la période 2019-2020. Ces aides concernent l’ensemble des entreprises (organisme ayant un numéro de SIREN) comptant entre 1 et 200 salariés. (Ce qui permet aux franchisés ou aux succursales de grands groupes d’en bénéficier.)

Avertissement : Cet article est rédigé à titre informatif. Il n’engage en rien son auteur et ne peut être opposé aux structures de financement. Avant de constituer une demande de subvention faites-vous accompagner par un IPRP ou votre contrôleur Carsat.

Les Subventions Prévention TPE (SubPrév = exAFS)

Lire la suite

Norme ISO 45001 #QSE

Contexte

Succédant à la norme OHSAS 18001, l’ISO 45001 s’impose comme la nouvelle norme de référence en matière de Système de Management de la Santé et de la Sécurité au Travail. En s’inscrivant dans la structure HLS, en renforçant les exigences et en simplifiant leurs compréhensions, elle vient compléter les normes ISO 9001 et 14001 pour composer un SMI gagnant en lisibilité et en simplicité.

Principes généraux

Si le passage de l’OHSAS 18001 à l’ISO 45001 ne bouleverse pas la façon de travailler des services QHSE. La nouvelle norme a pour mérite d’imposer un lexique unifié, propre à l’ISO. Mais aussi de réitérer une même exigence en matière de leadership, d’implication de la direction, d’amélioration, de planification et de traçabilité. De plus, la nouvelle référence normative, sur le modèle de l’ILO-OSH, vient renforcer le caractère collaboratif de la gestion des risques. Elle guide et consolide la qualité des relations internes, mais également les échanges d’informations entre les prestataires et les donneurs d’ordres.

Les étapes clés de la mise en œuvre

Étape 1 : Analyse du contexte, Identification des attentes et besoins des parties prenantes

Étape 2 : Évaluation des risques et opportunités, identifications et des exigences légales et autres, consolidation du document unique ; Définition du système de management (Cartographie des processus)

Étape 3 : Définition des objectifs, de la politique et des indicateurs de performances ; Planification des étapes clés (Gant du projet de SMSST)

Étape 4 : Pilotage des processus (Rôles et compétences dans le SMSST), Rédaction des informations documentées

Étape 5 : Maitrise des risques spécifiques et de la communication (Entreprises extérieurs, nouveaux arrivants, instructions, plan de formation, vecteurs de communication…)

Étape 6 : Mise en application de l’amélioration continue (Remontée et traitement des NC, suivi du Plan d’action, épreuve du système documentaire)

Étape 7 : Préparation des audits internes, des revues de processus et revues de direction.

Étape 8 : Audit de certification

Plan de la norme ISO 45001

Lire la suite

Pictogrammes du risque incendie #HSE

Pour les entreprises, le risque d’incendie et les conséquences qu’il implique est une source d’inquiétude majeure. Rien que pour l’hexagone, c’est plus de 3000 bâtiments industriels et commerciaux détruits chaque année. Au national, ces événements provoquent en moyenne une dizaine de décès et jusqu’à 1600 blessés (chiffres de 2016). En plus d’être de véritables drames humains, ces sinistres sont aussi très souvent des catastrophes économiques. Car il est à noter que pour près de 70% des sociétés impactées par un incendie majeur, c’est-à-dire endommageant l’outil de production ou les stocks de marchandises livrables. Les pertes engendrées affectent tant l’entreprise qu’elles entrainent sa liquidation. C’est pour les salariés privés d’emplois et le dirigeant éreinté une double peine qui s’ajoute au traumatisme des événements.

Si le risque incendie doit s’inscrire dans la démarche globale de prévention. Il est bien souvent administré par les services généraux ou le facility management. Ces entités qui sont à même de définir des exigences en matière de conception et d’aménagement des locaux et qui peuvent planifier les contrôles périodiques obligatoires. Sont tous de même insuffisamment familiarisés avec les principes de la maîtrise des risques SST, et en particulier les mesures organisationnelles et humaines, telles que les procédures d’intervention et les actions de formation et de sensibilisation.

En matière de sécurité incendie, les dispositions réglementaires et normatives applicables sont légion. Il est d’autant plus difficile d’identifier précisément les contraintes légales que celles-ci sont disséminées dans différents textes. Les bâtiments professionnels peuvent relever à la fois du Code du travail, des établissements recevant du public (ERP), des immeubles de grande hauteur (IGH), des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) et même dans certains cas de la législation sur les ouvrages d’habitation. Je consacrerais une fiche pratique à ce sujet prochainement.

Contenu des fichiers

Je vous propose en téléchargement les principaux pictogrammes du risque incendie. Ils ont été conçus pour répondre aux exigences de l’ISO 7010. Les archives sont divisées par format d’enregistrement, vous trouverez les suivants : *.png, *.pdf, *.svg et *.eps.

Abonnez vous à la newsletter pour recevoir chaque mois des ressources QSE

Liste des pictogrammes

F001 : Extincteur incendie
F002 : Robinet d’incendie armé
F003 : Échelle d’incendie
F004B : Ensemble d’équipements de lutte contre l’incendie
F005 : Point d’alarme incendie
F006 : Téléphone à utiliser en cas d’incendie
F007 : Flèche droite
F008 : Flèche oblique

Téléchargements

Si cette ressource vous est utile, pensez à partager l’article sur les réseaux sociaux.

Pictogrammes divers Pt1 #HSE

J’ai eu à réaliser pour un client l’ensemble des vecteurs de prévention pour les risques liés à la circulation sur ses parkings. Pour construire ses affiches et ses livrets d’informations, j’ai dessiné quelques illustrations et schémas. J’ai été surpris de ne pas trouver beaucoup de ressources dans ce domaine, en dehors des panneaux réglementaires du code de la route. Je vous livre ici, deux de ces pictogrammes, l’un représente un véhicule électrique et l’autre l’obligation de stationner en marche arrière. Alors d’accord, ce n’est pas l’esthétique d’un Van Gogh, mais c’est libre et disponible.

Vous trouverez dans l’archive les deux pictogrammes dans les 5 formats suivants : *.AI, *.SVG, *.PDF, *.EPS et *.PNG.

Abonnez vous à la newsletter pour recevoir chaque mois des ressources QSE

Liste des pictogrammes

EX001 : Véhicule électrique EX002 : Stationnement en marche arrière obligatoire

Téléchargements

Si cette ressource vous est utile, pensez à partager l’article sur les réseaux sociaux.

Fiche pratique – La méthode des 5S #QSE

La méthode des « 5S » permet d’améliorer en permanence les conditions de travail et la productivité. En agissant sur l’organisation, la propreté et la sécurité au poste de travail, elle contribue à diminuer certains risques professionnels et à réduire la survenue des non-qualités. De plus, elle favorise le déploiement des autres outils et méthodes du management QSE et accroit la lisibilité dans l’entreprise.

Principe

La méthode des « 5S » est une méthode participative d’origine japonaise permettant d’aménager au mieux l’espace de travail. Le terme s’appuie sur la première lettre de chacune des cinq opérations à accomplir : Seiri, Seiton, Seiso, Seiketsu et Shitsuke.

Ainsi, les cinq points de la méthode ont pour signification :
▪ Seiri = débarrasser : Comment garder ce qui est utile et se débarrasser de ce qui ne l’est pas ?
▪ Seiton = ranger : Comment retrouver rapidement l’outil ou le document dont on a besoin ?
▪ Seiso = nettoyer : Pourquoi l’environnement de travail doit-­il être propre ?
▪ Seiketsu = standardiser : Quelles règles de management faut­‐il mettre en place pour qu’elles soient applicables ? Comment les trouver et les mettre en place ?
▪ Shitshuke = rigueur : Comment assurer le suivi et quelles règles simples faut­‐il mettre en place pour éviter le retour en arrière ?

Dans l’archive vous trouverez une fiche pratique qui détaille les étapes d’une démarche 5S, un cas pratique commenté et une présentation *.ppt. La présentation *.ppt vise davantage à informer et à communiquer sur les objectifs attendus de la méthode. Commencez par des petits projets, limités à certaines unités ou processus afin d’accumuler les retex et d’identifier les meilleures pratiques dans votre organisme.

Téléchargement de la méthode des 5S

Fiche pratique – La méthode des 5S Fiche pratique + Commentaires

 

Si cette ressource vous est utile, pensez à partager l’article sur les réseaux sociaux.